PÉDAGOGIE DU CONCRET, DU RÉEL

par | Fév 10, 2021 | La Gazette de l'Espérance, Le billet de Notre-Dame

Pédagogie du concret, du réel… Un bon départ pour nos enfants ! (1)

Notre petite école a choisi de se baser sur une pédagogie axée sur le concret, l’ensemble des cours est construit afin d’y correspondre. Quel en est le but ? Le bien-fondé ? Voici dans ces quelques mots les premiers éléments de réponse.

A l’heure où le virtuel prend possession de nos maisons, de nos relations et même de nos écoles, nous avons fait le choix de donner à nos petits élèves un enseignement qui, au contraire, les relie toujours au concret. Une leçon de sciences, c’est avant tout observer et comprendre ce qui nous entoure, une leçon d’histoire, c’est renouer avec notre passé, une leçon de mathématiques c’est savoir résoudre une situation concrète à laquelle nous sommes confrontés et même une leçon de français (surtout !) c’est la définition de ce que l’on est, de ce que l’on fait et de comment on se construit.

Beaucoup de mots, mais ce n’est pas encore très clair… Nous y venons !

Avant de commencer à rentrer dans le vif du sujet, laissez moi vous raconter une petite anecdote :

Lors de notre dernière session de formation « grammaire » avec Madame Pierre (s’inspirant de la méthode Nuyts), une des maîtresses lui demande comment aider les enfants à retenir les pronoms personnels et surtout de les identifier en tant que 1ère, 2ème et 3ème personnes (l’intérêt des deux autres maîtresses est alors éveillé, car si une seule a posé la question, nous avons toutes été confrontées à ce problème). Madame Pierre nous fait la démonstration : « – madame x que faites- vous ?  -J’écris. -Qui parle ? –  Moi. – « Je » est donc la seule personne donc la première. Maintenant dites à votre voisine ce qu’elle fait – Tu écoutes l’explication.  Il y a bien une deuxième personne qui intervient à qui je m’adresse, « tu » est donc la deuxième personne. Enfin parlons maintenant de ce que fait madame y. –  Elle prend des notes. -Donc « je » et « tu » parlent d’une troisième personne, elle est donc la troisième personne. »

Elémentaire mon cher Watson, me diriez-vous ! Et pourtant, combien d’entre nous avons juste appris par cœur ces pronoms personnels ? Alors qu’expliquer ainsi tout devient plus clair et donc plus facilement assimilable ! Un bon exemple de pédagogie concrète en somme.

Voilà donc ce que nous appelons pédagogie concrète, partir d’une situation tangible et simple pour comprendre chaque nouvelle notion abordée, en comprendre le sens et l’utilité avant de passer à une formulation toute faite.

Ainsi chaque cours part d’une explication de la leçon puis de manipulation (la plus grosse part surtout en calcul) d’exercices oraux et enfin quand la notion est comprise d’exercices écrits qui viendront automatiser intelligemment le travail fait au préalable.

Dans les prochains articles nous entrerons dans les détails de la mise en pratique selon les différentes matières… A bientôt !

Articles récents

Archives

Ces articles pourraient vous intéresser…

Effort de la semaine

Toujours en lien avec la dévotion à Notre Dame des 7 douleurs (le mois de septembre lui est dédié), l'effort de la semaine proposé aux enfants est le suivant: Soulager la peine de quelqu’un d’autre! Aidez quelqu’un d’autre à porter sa croix un moment, à l’image de...

lire plus

Pin It on Pinterest